athlétique

athlétique [ atletik ] adj.
• 1534; lat. athleticus, d'o. gr.
1Qui a rapport aux athlètes. Les jeux athlétiques de l'ancienne Grèce. « L'acte athlétique la transfigurait » ( Montherlant). Exercices athlétiques. gymnastique. Adv. ATHLÉTIQUEMENT , 1599 .
2Fort et musclé. Un corps athlétique. Il est athlétique.

athlétique adjectif (latin athleticus, du grec athlêtikos) Propre à l'athlète ; très musclé : Carrure athlétique.athlétique (expressions) adjectif (latin athleticus, du grec athlêtikos) Exercices athlétiques, conçus pour améliorer la valeur physique, la musculature. ● athlétique (synonymes) adjectif (latin athleticus, du grec athlêtikos) Propre à l'athlète ; très musclé
Synonymes :
Contraires :
- chétif
- débile

athlétique
adj.
d1./d Propre à l'athlétisme. Sports athlétiques.
|| Semblable à un athlète. Un gaillard athlétique.
d2./d Propre à l'athlète. Force athlétique.

⇒ATHLÉTIQUE, adj. et subst.
A.— SPORTS
1. ANTIQUITÉ
a) Adj. Relatif à l'athlète, à sa nature, à son activité. Jeux athlétiques :
1. Dans l'Antiquité, les grandes compétitions sportives étaient intimement mêlées au culte. Ainsi, les panathénées, célébrées pour commémorer la victoire d'Athéna sur le géant Aster, comportaient une procession religieuse et des épreuves athlétiques, qui étaient elles-mêmes une sorte d'offrande à la divinité. Les jeux de l'Alea sont tout aussi bien intégrés que ceux de l'Agôn dans la vie religieuse des primitifs.
Jeux et sp., 1968, p. 792.
b) Subst. fém., rare. Art de l'athlète :
2. Chez les Grecs, c'était Zeus Philios, le dieu de l'amitié, qui présidait à l'athlétique. Et l'autre divinité des gymnases et de la jeunesse était Hermès, de qui la baguette changeait en or ce qu'elle touchait : cette baguette devait être la sympathie.
MONTHERLANT, Les Olympiques, 1924, p. 224.
2. Mod., adj. Relatif à l'athlète, à sa nature, à son activité :
3. Vu le film tourné aux jeux olympiques d'hiver, certaines tendances de notre vie sociale nous invitent à y songer de nouveau.
Deux idéaux contraires : ou bien la culture exclusive de l'âme et des forces psychiques, dans un corps vaille que vaille; — par exemple la débilité physique des hindous, qui enveloppe à l'occasion une telle supériorité morale; ou bien la conception athlétique de la vie, — rêve grec, britannique, scandinave, — le corps exact et de nouveau dompté, l'équilibre intérieur nourri par l'équilibre extérieur, en correspondance étroite l'un avec l'autre.
J.-R. BLOCH, Destin du Siècle, 1931, p. 125.
B.— P. métaph., au fig. [Gén. en parlant d'une pers.]
1. Domaine physique. [En parlant de l'aspect extérieur, du comportement, etc.] (Ce) qui évoque l'athlète par sa musculature puissante, sa très grande force :
Adj. Synon. puissant, vigoureux; anton. faible :
4. Le signalement n'avoit pas pu oublier la main blanche, délicate et féminine de Jean Sbogar, qui contrastoit, à la vérité, d'une manière extraordinaire avec le reste de ses formes sveltes, mais robustes, et presque athlétiques.
NODIER, Jean Sbogar, 1818, p. 88.
Subst. (avec une valeur de neutre) :
5. Et il s'en alla, posément, d'un pas lent et tranquille, dans un balancement souple et jeune d'homme habitué aux exercices, maître de ses muscles et fier de sa force. Il avait dans toute son allure quelque chose d'athlétique, l'assurance d'une espèce de supériorité physique et morale qui faisait se retourner des gens sur lui.
VAN DER MEERSCH, L'Empreinte du dieu, 1936, p. 78.
2. MORPHOPSYCHOLOGIE
Adj. Type athlétique. (D'après Kretschmer) Type morphologique caractérisé par une forte ossature et une vigoureuse musculature (développées surtout au niveau du thorax), correspondant au type psychologique du schizothyme :
6. Partant de cette constatation, il [le psychiatre allemand Kretschmer] porta ses recherches chez les individus normaux et décrivit deux tempéraments, l'un (cyclothyme) associé à la constitution bréviligne ou pycnique, l'autre (schizothyme) associé à la constitution longiligne ou leptosome. Des variations de ce dernier l'amenèrent à considérer en outre un type athlétique ou musculaire et un type asthénique. Cette méthode basée surtout sur l'examen morphologique des individus s'apparente à celle de l'école française.
Hist. de la sc., 1957, p. 1397.
Subst. masc. Ce type même :
7. L'athlétique présente un fort développement du système osseux, de la musculature et de l'épiderme. La face est en ovoïde raide, la mâchoire montant abruptement vers les oreilles : c'est la vraie tête haute, qui n'est qu'apparente chez le leptosome. Les pommettes et les arcades sourcilières sont en saillie, la mandibule forte et grossière. La peau est rude, avec tendance à l'acné. L'athlétique est fréquemment schizophrène, presque jamais cycloïde. Il est plutôt longiligne, et se situerait, chez Sigaud-Mac Auliffe, dans les musculaires irréguliers. On a d'ailleurs contesté l'autonomie de ce type, qui serait un type mixte (Pende, Viola), ou un longiligne.
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 218.
3. Domaine moral, intellectuel, adj. [En parlant de l'activité psychique] Qui s'exerce avec force et constance. Méditation athlétique (cf. MOUNIER, TRAITÉ DU CARACTÈRE, 1946,P. 668).
Rem. On rencontre parfois athlétique en parlant d'une chose concr. ou abstr. au sens de : qui présente une vigueur peu commune. Blocs (de pierres) athlétiques (LECONTE DE LISLE, Poèmes barbares, Le Massacre de Mona, 1878, p. 124), poème... d'une force athlétique (COCTEAU, Poèmes, 1916-23, p. 118).
PRONONC. :[atletik].
ÉTYMOL. ET HIST.
I.— 1534 adj. « qui est propre à l'athlète » (RABELAIS, Gargantua, I, 27 ds Dict. hist. Ac. fr. : Retournons à nostre bon Gargantua, qui est à Paris bien estant à l'estude de bonnes lettres et exercitations athlétiques), absent des dict. de COTGR. 1611 à Trév. 1752.
II.— 1752 subst. (Trév. : Athlétique. Gymnastique, Agonistique. L'art, la profession des Ahtlétes [...] Entre ceux qui ont décrié l'Athlétique, il y en a peu qui l'aient attaquée aussi vivement et aussi solidement que Galien).
I empr. au lat. athleticus, adj. (lui-même empr. au gr. ) attesté en ce sens dep. CELSE, 1, 1 ds TLL s.v., 1037, 16; II empr. au lat. athletica subst. fém. attesté dep. PLINE, Nat., 7, 205, ibid., 1037, 37.
STAT. — Fréq. abs. littér. :125.
BBG. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — LAFON 1969. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MARCH. 1970. — NYSTEN 1824. — PIÉRON 1963. — Psychol. 1969. — SILL. 1965.

athlétique [atletik] adj. et n. f.
ÉTYM. 1534; lat. athleticus, grec athlêtikos, de athlêtês. → Athlète.
———
I Adj.
1 Qui a rapport aux athlètes; qui évoque l'athlète. || Les jeux athlétiques de l'ancienne Grèce. aussi Olympique. || Exercices athlétiques. Gymnastique.Mouvement athlétique, demandant de la force et une technique sportive particulière.
1 Elle avait vingt-quatre ans (…) L'acte athlétique la transfigurait. Elle s'y échappait dans une humanité accomplie.
Montherlant, les Olympiques, p. 89.
2 Les situations dramatiques et psychologiques ici ont passé dans la mimique même du combat, qui est fonction du jeu athlétique et mystique des corps, — et de l'utilisation, j'oserai dire ondulatoire, de la scène, dont l'énorme spirale se découvre plan par plan.
A. Artaud, le Théâtre et son double, Sur le Théâtre balinais, Idées/Gallimard, p. 101.
(1906, in Petiot). || Marche athlétique : marche de vitesse (20 et 50 km), à allure conventionnelle (la jambe devant rester en extension) [on dit aussi, absolt, marche].
2 Fort et musclé. || Un corps athlétique. || Il est athlétique. || Une nageuse élancée et athlétique.Formes athlétiques. || Une musculature athlétique.
Didact. (morphologie de Kretschmer). || Type athlétique : type morphologique caractérisé par une ossature et une musculature fortes (dit aussi musculaire; opposé à pycnique, leptosome, asthénique).
Subst. Didact. Personne présentant le type morphologique caractérisé par une ossature et une musculature fortes. || « L'athlétique est fréquemment schizophrène, presque jamais cycloïde. Il est plutôt longiligne (…) » (E. Mounier, Traité du caractère).
3 Par métaphore. Littér. Fort, vigoureux.
3 (…) l'âme athlétique de l'adolescent (…)
R. Rolland, Vie de Michel-Ange, p. 39.
———
II N. f. (1752). Partie de la gymnastique des anciens, technique des athlètes. Gymnique.
DÉR. Athlétiquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • athlétique — ATHLÉTIQUE. adj. des 2 g. Qui appartient à l athlète. Taille athlétique, force athlétique. Cet homme a des formes athlétiques …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Athletique — Athlétique L athlétique est un des biotypes décrits par Kretschmer à côté du pycnique, du leptosome et de l asthénique. Il ressemble au terme qui le désigne, bien charpenté, musclé, avec un squelette important. Il se dépense physiquement beaucoup …   Wikipédia en Français

  • athletique — ATHLETIQUE. sub. fém. C est une branche de la Gymnastique des Anciens …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ATHLÉTIQUE — adj. des deux genres Qui appartient, qui est propre à l athlète. Taille athlétique. Constitution athlétique. Force athlétique. Cet homme a des formes athlétiques …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ATHLÉTIQUE — adj. des deux genres Qui a rapport, qui est propre à l’athlète. Taille athlétique. Constitution athlétique. Force athlétique. Cet homme a des formes athlétiques. Il est employé comme nom féminin, pour désigner une Partie de la gymnastique des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Athlétique — L athlétique est un des biotypes décrits par Kretschmer. Il ressemble au terme qui le désigne, bien charpenté, musclé, avec un squelette important, un torse large, des mains puissantes et une mâchoire, des pommettes, des arcades sourcilières… …   Wikipédia en Français

  • athlétique — (a tlè ti k ) adj. Qui est propre à l athlète. Taille, force athlétique. ÉTYMOLOGIE    Terme dérivé du mot grec signifiant athlète. (a tlè ti k ) s. f. L art des athlètes. ÉTYMOLOGIE    Terme grec signifiant l art des athlètes …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ATHLÉTIQUE — s. f. Partie de la gymnastique des anciens, l art des athlètes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Athlétique Sport Aixois — Pour les articles homonymes, voir ASA. Logo de l A.S.A. L Athlétique Sport Aixois, ayant pour sigle A.S.A, est un club d athlétisme pluridisciplinaire présent à Aix …   Wikipédia en Français

  • Athletique Club Paris-Joinville — L’Athletique Club de Paris Joinville (ACPJ) est un club français d’athlétisme de la commune francilienne de Joinville le Pont, dans le Val de Marne. Sommaire 1 Le club 2 Athlètes 2.1 Effectif en 2008 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.